mardi 20 janvier 2015

Le GERMOIR




Pépinière d’activités bio et rurales, situé à Ambricourt en Nord-Pas de Calais, le Germoir accueille 5 à 6 porteurs de projets/an et leur permet de se tester avant lancer leurs activités agricoles en production.


Un lieu pour le moment unique en région : le Germoir, situé sur la commune d'Ambricourt, dans les Sept Vallées.


Pendant deux ans, les aspirants paysans, souvent en reconversion professionnelle, bénéficient d'une parcelle et d'un accompagnement ayant pour but d'augmenter leurs chances d'installation.


Terre de liens


Le-germoir lancé par l'association de formation et d'information pour le développement des initiatives rurales en Nord-Pas de Calais (Afip)
AFIP


Chaque candidat à l’installation désirant se tester avant de s’installer peut contacter l’AFIP soit par email  afip5962@free.fr

L'émission
 Le projet 

Le but du site du Germoir est de permettre à des porteurs de projets de se tester avant de lancer leurs activités agricoles en production biologique, en étant accueillis dans le cadre d’une pépinière d’entreprises. 

 Ce centre, créé dans un ancien corps de ferme adossé à 4 ha de terres bio, est riche de l’histoire de la famille Boutin, précurseur, avec d’autres, d’une agriculture à dimension humaine et bio. L’idée du centre d’expérimentation « le Germoir » s’inscrit dans le prolongement de cette histoire.

Les bâtiments agricoles et les terres sont mis à disposition de personnes qui désirent devenir paysans. Ces personnes en désir d’autres choix professionnels, bénéficiaires du RSA, en recherche d’emploi (…) seront en situation de conduire pendant 1 ou 2 cycles de production les cultures de leur choix, testeront les techniques bios, envisageront un ou des modes de commercialisation et s’inscriront progressivement dans des réseaux bio de la Région Nord Pas de Calais. Il s’agit pour le porteur de projet d’être le plus autonome possible dans la gestion de sa parcelle et des cultures choisies. Un accompagnement lui sera proposé et des formations seront envisagées au gré des besoins.

Ce projet collectif, au-delà de la création d’emplois, entend contribuer à renouer avec le concept de souveraineté alimentaire des territoires. Installer des paysans, créer de l’activité dans les espaces ruraux, retisser le lien producteurs/consommateurs : autant de défis à relever progressivement. Le projet Germoir participera à une économie sociale et solidaire. Il concrétisera le slogan « agir local et penser global »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire